Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Ecole  / Evaluations des élèves 


Evaluations nationales CP et CE1

mardi 18 septembre 2018

Pour le SNUipp-FSU, ces évaluations sont mal conçues : items inadaptés, temps limité, stress, aides non autorisées. De plus les enseignants sont cantonnés à la saisine des résultats, se voyant ainsi dépossédés de leur analyse. Considérant que ces évaluations ne peuvent être utilisées au bénéfice des apprentissages, le SNUipp-FSU adresse au ministère une demande de moratoire dans le but de surseoir à leur passation. De même, il a décidé de les rendre publiques et d’informer la profession pour l’aider à les analyser. Il appelle les équipes pédagogiques, via une motion à adopter en conseil des maîtres, à reprendre la main sur ces évaluations : sélections d’items, refus de passation dans l’immédiat. Il les engage à ne pas saisir les réponses et à remonter les besoins de terrain.

Le SNUipp-FSU 74 relaie ce mandat national de non-remontée des résultats des évaluations. Le SNUipp-FSU 74 refuse le pilotage des écoles par les évaluations, refuse que les enseignants soient niés dans leurs compétences professionnelles ( telles que les évaluations sont conçues, n’importe quelle personne qui sait lire pourrait faire passer ces évaluations, rentrer les résultats et attendre le profil de l’élève). Nous savons bien que ces tests standardisés ne reflètent pas ce qu’est un élève dans sa complexité, deux enfants ayant les mêmes résultats peuvent avoir des profils bien différents et ne nécessitent pas les mêmes aides.

Par ailleurs, les IEN risquent de découvrir, en même temps que nous dans les écoles, que les garanties qu’on leur avait données ne sont que du vent. En effet, le logiciel de saisie est connecté à ONDE. Les enseignants, après encore de nombreuses manipulations pour les directeurs et directrices qui n’ont que cela à faire, vont donc saisir les réponses de leurs élèves, sans anonymat, sur un portail national. Le ministère aura donc accès à tous les résultats de chaque élève rattaché à chaque classe (et son enseignant !) de chaque école… On ne pouvait rêver pire !

Vous trouverez ci-dessous les précisions de Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale sur les évaluations en CP et en CE1 dans un courrier adressé aux organisations syndicales.

PDF - 319.8 ko
courrier_recu_men

Justifiant et argumentant du bien-fondé de ces évaluations, il n’apporte que des réponses très vagues sur le fond, sur la dépossession des collègues, sur l’instrumentalisation possible et le risque de remédiations adossées aux partis pris ministériels. En revanche, il reconnait officiellement la charge de travail importante lors de la saisie en en repoussant la date et en permettant de récupérer 5 heures sur les APC. Que penser de cette mesure qui remet en cause l’essence même du dispositif des APC.

Le SNUipp-FSU 74 propose aux équipes de faire passer les items dont ils ont besoin, de les exploiter eux-mêmes en bons professionnels et de ne pas faire remonter les résultats. Les équipes pourront adopter en conseil des maîtres une motion à renvoyer à l’IEN afin que la décision devienne collégiale et non plus individuelle.

Cliquer pour télécharger la motion ci-dessous :

Word - 14.5 ko
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU Haute-Savoie 10, rue Guillaume-Fichet 74000 ANNECY ; Tél-Fax : 04-50-45-22-43 ; snu74@snuipp.fr